Actualités

Les actualités du Cabinet Vacher

Une femme en déconfinement post Covid-19 nous regarde avec un masque

Le déconfinement

par | 10 Mai 2020 | Réflexion

Réapprendre à vivre avec les autres.

Le confinement que nous avons vécu depuis presque deux mois et qui s’est imposé à nous brusquement et totalement n’était pas une chose évidente au départ pour nous tous. C’est pour la première fois que notre société s’est trouvée complètement à l’arrêt. Deux mois durant, nous étions confinés et nous n’avions pas le choix de faire autrement. Nous nous sommes adaptés à une expérience qui avait certes ces côtés positifs. Et maintenant comment accueillir et réussir notre déconfinement ? Comment retisser les liens sociaux ? Et surtout comment réapprendre à vivre avec les autres ?

Faire face aux incertitudes du déconfinement.

De notre chez-soi le monde nous paraît incertain. Le Covid-19, cet ennemi invisible continue de circuler…

Beaucoup de questionnement au niveau de mon petit être :

  • Les mesures d’hygiène et de distanciation sociale sont-elles suffisantes pour contrer le virus ? Nos connaissances évoluent chaque jour sur ce virus et les solutions qui nous sont offertes pour le contrer sont plus claires que jamais.
  • Des personnes porteuses du virus peuvent-elles être tout près de moi sans que je le sache ? C’est possible, mais avec peu de risque de contamination si vous respectez les gestes « barrière ».
  • Suis-je moi-même porteur(se) du virus ? Aucun risque si vous ne présentez aucun symptôme.
  • Vais-je pouvoir à nouveau reprendre le métro ? Bien sûr que oui. Et être dans la foule ? Pourquoi pas.
  • Vais-je avoir envie de parler à mes collèges, de tendre la main à quelqu’un qui se trouve dans le besoin ? Certainement, c’est le premier pas qui compte. 
  • Vais-je réussir à quitter tout simplement mon cocon que j’ai tissé avec tous mes états d’âme, rompre avec mes nouvelles habitudes douces et rassurantes ? Oui, le changement est toujours une aubaine.
  • Et tout cela pour faire face à quoi ? À qui ? À un monde incertain et à une société qui cherche à se remettre en marche ? Eh oui c’est en ayant la certitude au fond de moi que le monde recommencera ses premiers pas ! 

Repartir en toute confiance.

Se poser toutes ces questions, avoir le cœur serré, et appréhender la reprise sous toutes ses formes est chose évidente. C’est notre réalité objective. S’enfermer dedans c’est encore pire et sans aucun intérêt. Comment faire alors pour repartir avec confiance et réapprendre à vivre avec les autres ? 

  • Je me reconnecte à mon corps, c’est mon premier appui ;
  • Je le détends et prends soin de lui ;
  • Je lui offre ce dont il a besoin ;
  • Je me reconnecte à mon esprit c’est mon deuxième appui ;
  • Je l’écoute et reste vigilante à ses messages ;
  • Je fais le tri et je le débarrasse de toutes ses pensées négatives ;
  • Je lui offre un projet sympathique ;
  • Je me reconnecte à ma respiration, c’est mon troisième appui. Je la remets en marche.
  • J’inspire en comptant 4 secondes et j’expire en comptant 8 secondes ;
  • Et en fin je décide d’y aller et me mets tout simplement en action.

Une fois que le moteur a redémarré nous connaissons tous son mode d’emploi !
Bon courage et bon déconfinement à chacun de nous avec en plus un zeste de bonne humeur.

Pour que tout cela soit plus facile, je vous invite à m’écouter dans cette courte séance de détente.

Vous aimerez aussi…

La Sophrologie arrive au Liban

La Sophrologie arrive au Liban

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour vous inscrire à la conférence en ligne et recevoir vos informations de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préinscription à la formation professionnelle de sophrologue au Liban

Inscrivez-vous à notre première formation professionnelle dans la première école de Sophrologie Caycédienne au Liban et dans le Moyen-Orient.

Votre préinscritpiton est bien enregistrée ! Vous recevrez une confirmation par e-mail. Merci de vérifier dans vos courriers indésirables.